Les victorieuses – Laëtitia Colombani

Nous étions victorieux ce jour là; sur les terrasses de Banaue. L’un des trecks les plus difficiles que nous ayons fait jusqu’à maintenant.

Synopsis

À 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d’avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s’effondre. C’est la dépression, le burn-out.
Pour l’aider à reprendre pied, son médecin lui conseille de se tourner vers le bénévolat. Peu convaincue, Solène tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité : « cherche volontaire pour mission d’écrivain public ». Elle décide d’y répondre.
Envoyée dans un foyer pour femmes en difficulté, elle ne tarde pas à déchanter. Dans le vaste Palais de la Femme, elle a du mal à trouver ses marques. Les résidentes se montrent distantes, méfiantes, insaisissables. A la faveur d’une tasse de thé, d’une lettre à la Reine Elizabeth ou d’un cours de zumba, Solène découvre des personnalités singulières, venues du monde entier. Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va peu à peu gagner sa place, et se révéler étonnamment vivante. Elle va aussi comprendre le sens de sa vocation : l’écriture.Pres d’un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Cheffe de l’Armée du Salut en France, elle rêve d’offrir un toit à toutes les exclues de la société. Elle se lance dans un projet fou : leur construire un Palais. Le Palais de la Femme existe. Laetitia Colombani nous invite à y entrer pour découvrir ses habitantes, leurs drames et leur misère, mais aussi leurs passions, leur puissance de vie, leur générosité.

Mon avis

Avec ce deuxième roman, Lætitia Colombani, nous offre une nouvelle fois un sublime roman. C’est en Asie que je découvre, il y a quelques mois, cette auteure, que je ne connaissait pas. Belle surprise, je me régale de son premier roman. En lisant les victorieuses, je dois avouer que j’avais un peu peur de retomber sur du déjà vu. Je dois dire que j’ai été agréablement surprise. Ce roman fut un régal du début à la fin.

Dans son roman, Lætitia Colombani nous relate l’histoire de deux femmes à deux époque différentes. La première étant Solène, jeune avocate parisienne qui a la suite d’un burn out se voit faire du bénévolat en tant qu’écrivaine public au sein du Palais. Nous apprenons également à connaître l’histoire de Blanche Peyron, militaire, qui va se battre bec et ongle pour les plus démunis et les femmes sans foyers. Cette femme a un projet fou : offrir un toit à toutes les femmes qui en éprouvent le besoin. Ces deux femmes ne se connaissent pas et pourtant elles vont contribuer au bien être, au bonheur de toutes ces femmes qui, par la vie, le hasard, se sont retrouvées au palais. J’ai adoré ce livre et le ton juste avec lequel l’auteure nous parle. Pour avoir vécu dans le onzième arrondissement à deux pas de la rue de Charonne, je m’y suis retrouvée, à marcher dans ses rues, à aller à la boulangerie et voir ces femmes qui tendent la main et qui attendent…un geste, un sourire de tous ces parisiens pressés par le temps, la vie. Je me suis revue passer devant le palais, mainte et mainte fois, en me demandant quelle histoire ce bâtiment pouvait bien avoir ( d’ailleurs le palais est magnifique ! C’est un bijoux architectural). J’ai également été touchée par ces personnages : des personnages fragiles, parfois écorchés vif mais qui s’accroche à la vie. Ce roman m’aura fait beaucoup réfléchir sur moi, mon attitude face à cette misère qui remplie de plus en plus nos rues. Une misère qui devient banale mais ne devrait pas. Parfois il suffit d’un geste, d’un café, d’un sourire, pour tout changer. Ne l’oublions pas.

Il ne faut pas sous – estimer les petits gestes et les sourires, ils sont puissants. Ils sont autant de remparts contre la solitude et l’abattement.

Pour résumer

Juste sublime, un véritable coup de cœur. Ce roman a été une révélation sur les attitudes que je vais devoir adopter et m’a littéralement boulversé avec tous ces personnages, émotions. Une histoire belle, et instructive puisque grâce à son roman, l’auteur nous raconte la véritable histoire de Blanche Peyron, du palais, et de ses habitantes…

EXCEPTIONNEL !

Vous voulez lire « Les victorieuses », c’est par ici !

https://ww.1001ebooks.com/romans/laetitia-colombani-les-victorieuses-2019-v1/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s