En finir avec Eddy Bellegueule – Louis Edouard

Au bout du tunnel, il y a la lumière

Synopsis

Élevé dans une famille ouvrière de Picardie, Eddy ne ressemble pas aux autres enfants. Sa manière de se tenir, son élocution, sa délicatesse lui valent de nombreuses humiliations et injures, tant par ses camarades de classe que par son père alcoolique et sa mère revêche. Lui-même finit par s’interroger sur cette homosexualité dont on le taxe avant même qu’il éprouve le moindre désir. Mais la véritable persécution ne vient-elle pas du conditionnement social ? Il parviendra à s’arracher à cette chape écrasante, qui donne au récit une allure zolienne, et à imposer sa personnalité en poursuivant des études de théâtre à Amiens, loin de l’enfer familial et villageois qu’il a connu. Ce texte, psychologiquement frappant, dresse un tableau saisissant d’un monde populaire brutal et sensiblement archaïque. Mais la finesse de l’auteur, par ailleurs sociologue, resitue dans un contexte social le drame familial qui aurait pu devenir une vraie tragédie individuelle. Comment échapper à la détermination ? Comment chaque être peut-il inventer sa liberté ?

Mon avis…

Pour son premier roman Louis Edouard n’y va pas de main morte ! Poignant, direct et perturbant, ce livre m’aura mis une claque et refroidi. Un livre que j’aurais mis longtemps à terminer car il m’aura rappelé quelques souvenirs. Intéressant d’un point de vue social,  » En finir avec Eddy Bellegueule » nous relate la triste enfance d’Eddy qui tente désespérément de sortir de sa misère sociale et d’exister en tant que personne. D’une manière assez violente et brutale, l’auteur peint son environnement social. Ici, il nous parle d’alcoolisme, de misère sociale, de chômage, d’homophobie, de violences, de manque de culture. En lisant ce roman autobiographique, j’ai eu clairement l’impression d’être retombée dans un roman de Zola. Mais à l’inverse des romans de Zola, ici on y retrouve ici un protagoniste révolté qui fera tout son possible pour exister hors de son milieu d’origine. Un livre qui nous amène à réfléchir car alors même que nous soyons au 21ème siècle, nous sommes encore entourés de beaucoup de misère et le fossé entre les inégalités sociales est de plus en plus omniprésent. Pour finir, je reste tout même mitigé concernant ce livre. Certes le livre est intéressant et l’auteur courageux, mais la brutalité de l’histoire m’aura tout de même gêné. J’ai eu d’ailleurs parfois l’impression de violer l’intimité de celui-ci.

Pour résumer …

Un roman courageux, qui amène à la réflexion mais qui est également brutal. Un conseil : Soyez dans de bonnes conditions quand vous vous apprêterez à le lire car ce roman peut énormément perturber.

Intéressant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s